Aux origines des traditions polynésiennes

Taputapuātea est un paysage culturel, terrestre et marin, sur l’île de Raiatea. Raiatea est au centre du « Triangle polynésien », une vaste portion de l’océan Pacifique parsemée d’îles, la dernière partie du globe à avoir été peuplée par les sociétés humaines. Au cœur du bien se trouve l’ensemble du marae Taputapuātea, un centre politique, cérémoniel, funéraire et religieux. Cet ensemble est positionné entre terre et mer, à l’extrémité d’une péninsule qui s’avance dans le lagon entourant l’île. Les marae sont des espaces sacrés, cérémoniels et sociaux, que l’on rencontre partout en Polynésie. Dans les îles de la Société, les marae ont pris la forme de cours pavées quadrilatérales, avec une plateforme rectangulaire à une extrémité, appelée un ahu. Ils exercent simultanément de nombreuses fonctions.

Le site du Marae de Taputapuatea est le plus sacré des marae du triangle Polynésien. Il est reconnu depuis Juillet 2017 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La visite guidée du Marae de Taputapuatea est possible sur demande et réservation.